Quelques connecteurs pour articuler les parties d’un discours

Après l’introduction, vous pouvez commencer votre première partie avec ces connecteurs : En premier lieu, nous pouvons nous intéresser à … Tout d’abord, examinons … Premièrement, je voudrais … Avant toute chose, intéressons-nous à … Pour commencer, je voudrais parler de …


Pour introduire la deuxième partie : Ensuite, … Deuxièmement, … En second lieu, … Parallèlement à cela, …


Pour renforcer une idée : En outre, … De plus, … De même, … Pour marquer une opposition ou une concession : Cependant, on peut aussi noter que … Cela dit, il faut admettre que … Toutefois, … Néanmoins,D’un autre côté, … Pour annoncer votre conclusion, vous pouvez dire : On peut donc conclure en disant que … Pour finir, je dirai que… Enfin, … Pour terminer, …


Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive. Il existe d’autres connecteurs et d’autres formulations pour articuler un discours oral ou écrit.

Posts récents

Voir tout

H muet ou H aspiré ?

En français, quand un mot commence par la lettre H, l’article peut être entier (« le » ou « la »), ou élidé (« l’ »). Si l’article est « le » ou « la », on dit que le H est aspiré (même si le terme ‘a