D’où vient le mot ‘Noël’ ?

Ou comment est-on passé du latin Natalis au français Noël ?

Natalis dies (littéralement ‘jour natal’) désignait en latin la naissance de Jésus-Christ. Le français a d’abord utilisé la forme ‘notalis’ par dissimilation des deux ‘a’ (on parle de dissimilation lorsque, dans un même mot, deux sons semblables se différencient). Puis la ‘t’ entre les deux voyelles a disparu (‘noalis’). Le ‘a’ est devenu ‘e’ par influence germanique, avec un tréma pour séparer les syllabes (noëlis). Enfin le ‘l’ est resté, mais la finale ‘is’ est tombée (noël). Toutes ces transformations illustrent les diverses influences, notamment germaniques, du latin introduit en Gaule.



Posts récents

Voir tout

Gérondif ou participe présent ?

On les confond souvent, mais ça n'est pas la même chose. Voyons les différences entre le participe présent et le gérondif. Le participe présent se forme sur le radical de la première personne du pluri