5 nuances d'adjectifs de couleur


Les couleurs, c’est joli, mais c’est compliqué.


1. Lorsqu’il s’agit d’un adjectif désignant une couleur, il s'accorde avec le nom qu'il qualifie. Exemple : un pantalon noir – des pantalons noirs ; un pantalon bleu, une chemise bleue, des chemises bleues


2. Lorsqu’il s’agit en fait d’un nom, comme par exemple ‘marron’ ou ‘orange’, il est invariable. Exemple : des chaussettes orange ; des yeux marron Exceptions : ‘rose’, ‘pourpre’, ‘fauve’ ou encore ‘mauve’ s’accordent au pluriel (‘des robes roses).


3. Lorsque l'adjectif est nuancé par un autre adjectif ou par un nom, il est invariable. Exemples : une robe vert foncé - des robes vert foncé un short bleu clair - des shorts bleu clair une chemise rouge cerise - des chemises rouge cerise


4. Si on a deux adjectifs de couleur, ils ne s’accordent pas et il faut un trait d’union. Exemple : des yeux bleu-gris


5. Enfin, la structure ‘adjectif de couleur + et + adjectif de couleur’ s’accorde ou non en fonction du sens. Des robes rouges et bleues signifie qu’il y a des robes rouges et des robes bleues ; des robes rouge et bleu signifie que chaque robe a du rouge et du bleu.



Posts récents

Voir tout

Gérondif ou participe présent ?

On les confond souvent, mais ça n'est pas la même chose. Voyons les différences entre le participe présent et le gérondif. Le participe présent se forme sur le radical de la première personne du pluri